Du nouveau chez le sirop d’érable : Une classification simplifiée et universelle !

-

Bonne nouvelle, choisir son sirop d’érable ne sera plus un casse-tête !

Depuis le 12 décembre 2016, une nouvelle classification simplifiée et universelle du sirop d’érable est entrée en vigueur, affichant désormais quatre classes de sirop de qualité supérieure et deux catégories. Un souffle de renouveau venant mettre un terme à l’ancienne, qui comptait, quant à elle, cinq classes et trois catégories.

Du nouveau chez le sirop d’érable :  Une classification simplifiée et universelle !

Les nouvelles classes de couleurs du sirop d’érable

Comme la précédente, cette classification est basée sur la transmission de lumière. Aussi, chacune des nouvelles classes est définie en fonction de la couleur et du goût du sirop.

 

ClassesTransmissionCaractéristiques
Sirop d’érable de couleur « Dorée » : goût délicatTransmission de lumière supérieure ou égale à 75%.– Provient exclusivement de la concentration de la sève d’érable ou de la dilution ou de la dissolution dans l’eau potable d’un produit de l’érable autre que la sève d’érable.

– Est propre, sain et comestible.

– Possède des teneurs minimale et maximale en extraits secs solubles de 66% et de 68,9% respectivement.

– Ne fermente pas.

– De couleur uniforme.

– Exempt d’odeur ou de goût désagréable.

– Saveur d’érable caractéristique de sa classe de couleur.

Sirop d’érable de couleur « Ambrée » : goût richeTransmission de lumière entre 50 et 74,9%.
Sirop d’érable de couleur « Foncée » : goût robusteTransmission de lumière entre 25% et 49,9%.
Sirop d’érable de couleur « Très Foncée » : goût prononcéTransmission de lumière inférieure à 25%.

Cette norme, plus pertinente, modernise et harmonise ainsi les définitions et différents régimes de classement du fameux « or blond ». Un sérieux avantage pour les consommateurs qui pourront à l’avenir, grâce à des appellations simples et internationales, mieux identifier la classe de leur sirop préféré.

Les nouvelles catégories du sirop d’érable

Aujourd’hui, seules deux catégories sont retenues. Les sirops d’érable de première qualité, classés par couleurs, sont regroupés dans la « Catégorie A », destinée à la vente au détail.

Tandis que, le sirop ne répondant pas aux exigences de la « Catégorie A » sera reconnu comme appartenant à la « Catégorie de transformation ».

Le goût avant la couleur

Bien choisir son sirop d’érable est, avant tout, une affaire personnelle. Outre la classification, cela reste un produit 100% naturel de très grande qualité, dont chacun peut apprécier les différents plaisirs gustatifs. Alors, n’hésitez pas à vous laisser guider par vos papilles… Votre choix est-il fait/lequel allez-vous préférer ?

Du nouveau chez le sirop d’érable : Une classification simplifiée et universelle !
5 (100%) 1 vote

Commentaires Facebook

Vous avez aimé cet article ? Partagez le avec vos amis...

Répondre